Enfin l'aboutissement de 2 années de préparation. Tout se passe très vite: à l'enregistrement, Antoine se rend compte qu'il a oublié ses vaccins anti-rabiques mais il est deja trop tard. Nous emballons nos velos chéris dans de grands cartons; nous sommes soulagés car nous ne sommes pas obligés de demonter les roues etc. ce qui aurait put les fragiliser pour le voyage. Avec nos proches nous nous dirigeons vers le passage des douanes, ce sont les derniers bisous... un peu d'émotion.

En salle d'embarquement, le B777-200ER qui va nous porter a travers l'Atlantique Sud nous impressione. Il est beau dans la nuit, sous les projecteurs des "taxiways". C'est là que nous pouvons souffler un peu apres ses dernieres heures plutot "speed". Nous nous rendons compte qu'au bout de la passerelle c'est l'Amerique du Sud qui nous attend. Le vol se passe bien et nous révons en survolant l'Espagne, Gilbraltar, le Maroc, les lumiéres de Dakar, les lagunes de Porto Allegre au Bresil, l'Uruguay; et lá, l'émotion monte: plus que 20 minutes et nous sommes arrivés! Le pilote annonce une zone de turbulence, le temps est trés orageux, c'est tendu! Dehors tout est noir, il y a des eclairs, turbulences, nous devinons en-dessous de nous le Rio De La Plata... Finalement le pilote nous fait un super "kiss-landing". Nous y sommes...